Recrutement par cooptation

Recrutement par cooptation. Kapital RH partage son expérience !

 Le recrutement est une variable capitale de la pérennité et du développement de l’entreprise. Parmi les différentes méthodes utilisées, la cooptation est largement plébiscitée notamment pour son  efficacité, sa maîtrise des coûts et l’ engagement des collaborateurs. 

Cependant, pour réussir pleinement un programme de cooptation, il est nécessaire de bien en connaitre les avantages et les limites et d’éviter certains pièges très pénalisants.

 

Vous  souhaitez recruter et faire appel à vos propres salariés et à leurs connaissances pour pourvoir les postes disponibles. La cooptation, notamment à l’ère des réseaux sociaux, présente de nombreux avantages.

 

En évitant la diffusion d’annonces dans la presse ou un cabinet de recrutement pour le sourcing, l’entreprise réalise instantanément des économies. 

Plusieurs études indiquent que des candidats recommandés sont embauchés plus vite mais en plus, les profils seront souvent pertinents car ils engageront la crédibilité du coopteur. 

Enfin le candidat sélectionné sera doublement impliqué, à titre personnel mais également envers son coopteur. Ce cercle vertueux agira à terme sur la fidélisation et la valorisation des salariés de l’entreprise.

 

Cette méthode de recrutement parait donc idéale mais elle présente cependant quelques effets pervers qu’il convient de comprendre et de maitriser. 

En effet si la cooptation est l’’unique canal de recrutement, à fortiori pour les postes « importants », des conflits d’intérêts peuvent émerger impactant sérieusement la cohésion interne de l’entreprise. Le service RH pourrait aussi avoir des difficultés à passer outre des accointances trop fortes. 

 

Pour éviter qu'un programme de cooptation ne soit perçu comme du piston organisé, un certain formalisme et des précautions s’imposent.

 

Kapital RH solutions se positionne comme le complément optimal pour récolter des candidatures fiables et ne pas tomber dans les pièges de la cooptation (réalisation de la fiche de poste et définition du profil adéquat, outils de communication pour valoriser la marque, variation de la dotation pour les coopteurs etc…).

Nous avons déjà parlé du coût d’un recrutement raté ou d’un mauvais recrutement ici : 

coût d'un recrutement raté